Philippe Machinot‘’Choisis toujours le chemin qui semble le meilleur même s’il paraît plus difficile : l’habitude le rendra bientôt agréable’’.  Pythagore

 

 

Voici le fantastique Poème « Autobiographie en cinq actes », de Portia Nelson

Ce texte est d’une richesse exceptionnelle.  Il devrait selon moi être enseigné à tous et appris comme une prière à réciter chaque jour.

Les détours améliorent la connaissance du lieu

 

Je marche dans la rue

Il y a un trou profond sur le trottoir

Je tombe dedans

Je suis perdu, je suis désespéré

Il me faut un temps infini pour en sortir

 

Je marche dans la même rue

Il y a un trou profond sur le trottoir

Je fais comme si je ne le voyais pas

Je tombe dedans une 2e fois

Je ne peux pas croire que je suis toujours au même endroit

Mais ce n’est pas de ma faute

Et je mets encore beaucoup de temps à sortir de ce trou

 

Je marche dans la même rue

Il y a un trou profond sur le trottoir

Je le vois

Je tombe dedans… par habitude

Mes yeux sont ouverts

Je sais où je suis

C’est de ma faute

Je sors immédiatement

 

Je marche dans la même rue

Il y a un trou profond sur le trottoir

Je le contourne

 

Je marche et je prends une autre rue

 

Il est toujours temps de repartir à neuf.  Chaque fois que je lis ce texte, j’en suis émue, parfois bouleversée, souvent fière en repensant aux épreuves et aux difficultés rencontrées sur mon chemin de vie.

Il me rappelle qu’il n’y a pas d’échec quand  j’apprends de mes erreurs.

Il me rappelle de prendre 100% des responsabilités de mes choix.

Il me rappelle d’apprécier chaque route et ses détours.

Il me rappelle que j’ai ce pouvoir merveilleux de choisir mon propre chemin, sans jugement ni pression.

Il me rappelle que la marche est souvent plus fantastique et satisfaisante que le point d’arrivée.

Comme dit si bien mon ami Einstein :

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. 

Je choisis d’être authentique et de prendre soin de moi, de respecter mes limites, de bien m’alimenter tout en me faisant plaisir, de redonner du pouvoir à mon corps en bougeant et de faire la paix avec mes erreurs en pardonnant.

Je choisis de prendre enfin la route du bien-être.

Et vous chers lecteurs, quel chemin déciderez-vous d’emprunter dès maintenant ?

Prendre enfin le chemin du bien-être
Étiqueté avec :                    

Un avis sur « Prendre enfin le chemin du bien-être »

  • 3 janvier 2016 à 12:57
    Permalien

    C’est vrai que c’est un beau texte! Bonne année 2016 Karine!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *